Psychomotricité relationnelle

La spécificité du regard psychomoteur est de partir de ce qu’est l’enfant, de ce qu’il nous montre, de ses compétences plutôt que de ses faiblesses. Nous respectons son rythme et l’accompagnons vers une meilleure conscience de lui-même et de l’autre.

Les expériences psychomotrices au sein d’une salle ou dans l’eau se jouent avec un matériel diversifié et attractif.
Nos outils principaux sont le dialogue tonico-émotionnel et corporel et les jeux partagés : sensori-moteur, imaginaire
et symbolique.

«On construit d’abord les fondations et les murs d’une maison, le corps. Puis on vit à l’intérieur. On joue dedans. Plus la construction est solide, plus l’habitation sera confortable.
Les événements, les peines, les joies, les chagrins, les conflits, toutes les nuances émotionnelles de la vie pourront s’y déployer sans crainte d’un effondrement. Les événements extérieurs auront d’autant moins de prise sur l’individu que la construction sera solide» (Catherine Potel)

Leave a Reply